Dans un contexte où les énergies fossiles se font rares et que le nucléaire a des effets néfastes sur l’environnement, les énergies vertes s’imposent pour exploiter les forces naturelles et écologiques.

energie-verte-maison

Ainsi, la chaleur de la terre est utilisée dans la géothermie, les rayons de soleil servent pour obtenir de l’énergie solaire, la force du vent produit l’énergie éolienne et le courant et les vagues produisent de l’électricité avec le système d’énergie hydraulique.

D’un point de vue économique et écologique, lesquels de ces systèmes énergétiques sont plus rentables ?

L’énergie solaire

Après de nombreuses années d’exploitation et de recherches sur le solaire, l’on constate aujourd’hui que cette forme d’énergie verte est viable, surtout avec un coût d’installation qui a tendance à diminuer au fur et à mesure que l’on développe de nouveaux procédés.

Pour profiter de cette énergie omniprésente, vous avez donc le solaire photovoltaïque pour la production d’électricité grâce aux panneaux solaires, ou pour charger des portables solaires, alimenter des lampes de poche et des calculettes. Sans oublier l’énergie solaire thermique exploitée pour obtenir de l’eau chaude sanitaire grâce à un système de chauffe-eau solaire, ainsi que le SSC utilisé pour alimenter le chauffage d’un logement.

Les spécialistes s’accordent à dire que la rentabilité des filières solaires s’améliorera au fil du temps et l’on parle déjà d’industrialisation des systèmes solaires. Et si l’on se fie à la réglementation RT 2012 qui impose l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable sur les maisons individuelles, l’énergie solaire est prometteuse.

La géothermie

Non intermittente, la géothermie est une énergie verte facile à exploiter qui utilise des pompes à chaleur pour récupérer la chaleur qui atteint les 7000 °C au centre de la terre. En creusant quelques mètres dans le sol, vous pourrez obtenir 12 °C et 16 °C en cherchant plus loin, soit une température qui va servir à chauffer un réseau d’eau dans les maisons individuelles et les immeubles.

En complément, vous avez aussi l’énergie éolienne qui n’est régulière qu’en présence du vent, mais qui demeure rentable dans les zones venteuses, ou encore l’énergie hydraulique utilisée dans les barrages et les usines marémotrices pour générer de l’électricité par la force des vagues et des courants marins.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation