Ce n’est plus un secret pour personne, notre belle planète se réchauffe et se dégrade au fur et à mesure des années. L’une des causes de ce réchauffement n’est autre que le gaspillage énergétique des bâtiments.

En effet à la suite d’une mauvaise isolation, nombreuses sont les maisons qui nécessite bien plus de combustible que nécessaire pour les chauffer.

Si l’on part du postulat que les mesures écologiques les plus simples à mettre en place sont celles qui touche au portefeuille du consommateur, la performance énergétique du bâtiment est sans aucun doute l’un des sujets “verts” qui préoccupent le plus les gens et ce d’autant plus que le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter d’année en année et ce que l’on parle de mazout, de bois, de gaz ou encore d’électricité.maison-verte

Un coup de fouet pour lancer le processus.

On peut reprocher énormément de choses à nos gouvernants en matière d’écologie, mais pour une fois ils n’ont pas fait les choses trop mal puisqu’ils ont compris qu’il était important de faire ouvrir les yeux ou propriétaires, c’est pourquoi ils ont instauré le certificat de performance énergétique.

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique est un certificat obligatoire depuis 2006 pour les Français souhaitant vendre un logement. Ce certificat permet de connaitre les performances énergétiques de son bien et de savoir s’il y a des travaux d’isolation à faire. Idéal pour faire ouvrir les yeux aux nouveaux propriétaires, ce certificat les motivera sans aucun doute à faire les travaux nécessaires pour améliorer les performances énergétiques de leur bâtiment et donc faire des économies, et ce surtout lorsque l’on sait qu’en 2013 la dépense moyenne des Français pour se chauffer était de 1665 euros, on comprend vite que quelques centaines d’euros dépensés en laine de verre ou en isolant permettent rapidement de faire d’importantes économies.

Je n’ai pas pu trouver de statistiques concernant les performances énergétiques des bâtiments en France, par contre Immobalcaen, une agence immobilière située en Belgique (ou le DPE s’appelle certificat PEB) m’a fourni les chiffres suivants.

Il semblerait que sur 100 habitations auditées, aucune d’entre elles n’obtienne un Label énergétique “A” sur une échelle allant de A à G. Mais pire, 44% des bâtiments on le pire des scores puisqu’ils obtiennent un “G” au test. On comprend donc tout l’intérêt de travailler son isolation pour diminuer le gaspillage énergétique et financier.

Vous trouverez si dessous un graphique de ma composition sur base des statistiques PEB belges qui devrait vous donner envie de vomir ou d’agir.

Vous l’aurez compris, si vous achetez une habitation, prenez le temps de vous intéresser à son certificat énergétique, cela vous permettra de connaitre les performances du bâtiment, de savoir s’il vous coutera cher à chauffer et surtout si vous devrez faire des travaux d’isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation