ville-ecolo

Parce que chacun a sa part de responsabilité dans le processus de préservation de l’environnement, il est important de savoir trouver le bon équilibre en choisissant de vivre écolo à Paris.

Certes, il s’agit d’un véritable engagement, car le mode de vie urbain ne permet pas toujours d’y arriver, mais avec ces quelques astuces, vous saurez vous adapter.

Vivre dans une maison écolo à Paris

Commencez par engager des travaux pour réduire la consommation énergétique de votre maison. Qui plus est, il existe des aides de l’État qui facilitent les travaux écologiques comme l’installation d’une meilleure isolation des systèmes d’ouverture, l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable, etc.

En complément, utilisez de simples astuces comme les réducteurs d’eau pour la salle de bain et les produits nettoyants écolo comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude.

L’agriculture urbaine, un concept gagnant

Vivre écolo à Paris consiste également à promouvoir les produits locaux vendus dans les marchés de producteurs et les fermes de familles.

Et durant l’été, vous pouvez compter sur vos propres récoltes en créant votre propre jardin maraîcher avec les bacs de culture hors-sol à placer sur le balcon. Et si vous avez assez d’espace dans le jardin, renseignez-vous auprès de la municipalité pour savoir si vous avez la possibilité d’élever des poules. Enfin, si vous n’avez qu’une « petite » terrasse voici quelques inspirations pour la fleurire et y faire un micro-potager.Save, environmental, garden.

Vivre écolo à Paris : oubliez la voiture

Avec les milliers de voitures qui circulent tous les jours dans les rues de Paris, l’atmosphère devient vite invivable. Et si vous contribuiez à réduire ce taux de pollution en évitant d’utiliser votre propre voiture ?

Pour ce faire, misez essentiellement sur les transports en commun, et pourquoi pas un vélo pour les courts trajets… Et pour les longs trajets que vous devez absolument effectuer en voiture, optez pour le covoiturage.

Se protéger des pics de pollution à Paris

Pour limiter les effets secondaires des pics de pollution atmosphérique par les particules fines, il est important de savoir s’en protéger. Les mesures préventives sont essentiellement appliquées pour les personnes les plus vulnérables comme les bébés, les asthmatiques, les allergiques, les seniors, les diabétiques, les cardiaques et les personnes souffrant de troubles de l’immunité.

Ainsi, commencez par vous renseigner sur les zones les plus polluées en vous référant aux alertes d’Airparif, l’association de surveillance de la qualité de l’air en région parisienne. Ensuite, évitez de sortir durant les heures les plus chaudes de la journée et limitez les trajets en voiture dans les grands axes routiers. Lors que la pollution de l’air est à un niveau alarmant, il est déconseillé de faire du sport à l’extérieur, car ces activités physiques vont ouvrir vos bronches et augmenter le risque d’exposition à la pollution.

Vous devez aussi stopper les travaux de rénovation comme la peinture contenant des solvants, et aérez seulement la maison durant le matin et le soir, et limitez l’utilisation du chauffage. Quant à l’hygiène, le masque n’est pas très utile, car il laisse passer les particules fines, mais le mieux est de se laver les yeux et le nez avec un sérum physiologique dès que vous en ressentez le besoin.

 

 

 

maison-verte

Ce n’est plus un secret pour personne, notre belle planète se réchauffe et se dégrade au fur et à mesure des années. L’une des causes de ce réchauffement n’est autre que le gaspillage énergétique des bâtiments.

En effet à la suite d’une mauvaise isolation, nombreuses sont les maisons qui nécessite bien plus de combustible que nécessaire pour les chauffer.

Si l’on part du postulat que les mesures écologiques les plus simples à mettre en place sont celles qui touche au portefeuille du consommateur, la performance énergétique du bâtiment est sans aucun doute l’un des sujets “verts” qui préoccupent le plus les gens et ce d’autant plus que le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter d’année en année et ce que l’on parle de mazout, de bois, de gaz ou encore d’électricité.maison-verte

Un coup de fouet pour lancer le processus.

On peut reprocher énormément de choses à nos gouvernants en matière d’écologie, mais pour une fois ils n’ont pas fait les choses trop mal puisqu’ils ont compris qu’il était important de faire ouvrir les yeux ou propriétaires, c’est pourquoi ils ont instauré le certificat de performance énergétique.

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique est un certificat obligatoire depuis 2006 pour les Français souhaitant vendre un logement. Ce certificat permet de connaitre les performances énergétiques de son bien et de savoir s’il y a des travaux d’isolation à faire. Idéal pour faire ouvrir les yeux aux nouveaux propriétaires, ce certificat les motivera sans aucun doute à faire les travaux nécessaires pour améliorer les performances énergétiques de leur bâtiment et donc faire des économies, et ce surtout lorsque l’on sait qu’en 2013 la dépense moyenne des Français pour se chauffer était de 1665 euros, on comprend vite que quelques centaines d’euros dépensés en laine de verre ou en isolant permettent rapidement de faire d’importantes économies.

Je n’ai pas pu trouver de statistiques concernant les performances énergétiques des bâtiments en France, par contre Immobalcaen, une agence immobilière située en Belgique (ou le DPE s’appelle certificat PEB) m’a fourni les chiffres suivants.

Il semblerait que sur 100 habitations auditées, aucune d’entre elles n’obtienne un Label énergétique “A” sur une échelle allant de A à G. Mais pire, 44% des bâtiments on le pire des scores puisqu’ils obtiennent un “G” au test. On comprend donc tout l’intérêt de travailler son isolation pour diminuer le gaspillage énergétique et financier.

Vous trouverez si dessous un graphique de ma composition sur base des statistiques PEB belges qui devrait vous donner envie de vomir ou d’agir.

Vous l’aurez compris, si vous achetez une habitation, prenez le temps de vous intéresser à son certificat énergétique, cela vous permettra de connaitre les performances du bâtiment, de savoir s’il vous coutera cher à chauffer et surtout si vous devrez faire des travaux d’isolation.

Tesla-Powerwall

À mon humble avis, la presse n’a pas assez parlé de cette innovation qu’est le Tesla Power Wall. Vous avez sans doute déjà croisé la voiture électrique Tesla model S du génial entrepreneur Elon Munsk par contre ce que vous savez peut-être moins c’est que son entreprise à mis sur le marché une invention qui va révolutionner votre production consommation électrique, j’ai nommé le Power Wall. Read More →

maison-verte

Conscients de l’épuisement du stock des énergies fossiles, les particuliers se tournent désormais vers les énergies vertes. Outre une régénération naturelle et rapide à l’échelle de la vie humaine, les énergies renouvelables contribuent à la préservation de l’environnement, car leur fabrication ne produit pas de gaz à effets de serre. Read More →

energieverte

Indispensables pour préserver l’environnement, les énergies vertes investissent notre quotidien pour nous fournir en électricité, en chauffage et en climatisation.

Mais pour bien choisir entre les différents procédés utilisés, il est important de revoir les atouts et les points faibles de chaque installation de production d’énergie verte. Read More →